censurer plus pour gagner plus

quand le CSA interdit la diffusion d’une chanson pour des raisons x ou y, on est en droit de se sentir choqués, mais quand les artistes eux mêmes s’autorisent le luxe de censurer d’autres artistes, c’est à n’y plus rien comprendre, c’est ce qui est passé avec la chanson « la mort de johnny » des Fatals Picard, interdite de parution sur l’album par johnny himself. La chanson, pourtant pas très dérangeante, a été retirée du myspace, de l’album…

C’est warner, le label des fatals picard et de Johnny qui a fait écouter la chanson à Johnny avant de prendre une décision. Et là le maître a parlé, la chanson ne paraîtra pas. Mais, détrompez vous, la chanson ne se veut pas favorable à la mort du rocker, qui n’a de rebelle que son tatouage de loup, certes un peu ironique, la chanson décrit ce qui se passera le jour de la mort du rocker : « On se sentira tous un p’tit peu Belge, on se sentira tous un p’tit peu triste, on se sentira tous un p’tit peu Suisse ».

Warner, assez flippé par le fait de pouvoir perdre son artiste phare a donc pris cette décision, et les Fatals Picards, aussi subversifs et courageux que des paninis bolognaise se sont aplatis devant cette requête tentant même de rattrapper le coup dans un communiqué officiel « Il n’était pas question de nuire à notre maison de disques ou à Johnny Hallyday. Il était juste question de faire partager à notre public un titre qu’il aurait découvert par le biais d’internet dès le 15 janvier (1ère date de notre tournée 2009). » Finalement les fatals picards, pas plus fatal que bazooka,  par peur de vendre moins que sur une grosse major ont préféré  s’excuser de cette chanson.

Peu importe la qualité de la chanson, et ses paroles, le simple fait qu’un artiste s’octroie le droit de supprimer une chanson d’un autre artiste, et que l’artiste en question approuve sans broncher cette décision pour ne pas perdre ses précieux privilèges d’artiste signés sur une grosse major est une démarche tout simplement contre-artistique.

Explore posts in the same categories: Musique, People

Étiquettes : , , , , , , , ,

You can comment below, or link to this permanent URL from your own site.

2 commentaires sur “censurer plus pour gagner plus”

  1. Link Says:

    J’trouve ça assez bas de juger un groupe sur un fait comme celui-ci.


    • tu as bien raison c’est pourquoi dans cette article ici on ne juge pas un groupe mais une attitude par rapport à un fait, cette anecdote a plutôt pour but de critiquer l’attitude despotique de johnny halliday que d’enfoncer les fatals Picards. Il n’en reste pas moins décevant qu’un groupe soit disant engagé comme les fatals Picards aient préféré se coucher devant une menace qui n’avait pas lieu d’être, je te l’accorde, ils ne sont pas les seuls, mais à aucun moment la qualité artistique du groupe n’est remise en question.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :