Comment devenir célèbre en Turquie

Pour fêter la nouvelle année, toute l’équipe de Bouchescousues à décidé de vous offrir une petite astuce pour faire de vous l’homme à abattre en Turquie.

Pour cela, prenez le roman le plus célèbre de Guillaume Appolinaire, « Dom Juan », traduisez-le et éditez le en Turquie, et le tour est joué, l’histoire est tristement banale pour ce pays ou la censure est aussi présente que les kebabs à paris. Le roman qui relate l’histoire d’un jeune homme à femmes à fait un scandale en France il y a une centaine d’années, alors la Turquie aurait-elle 100 ans de retard? L’éditeur Irfan Sanci est accusé chez lui de « publication obscène et immorale » et ce n’est pas la première fois qu’un cas comme celui ci se présente. Un autre éditeur d’un roman d’Appolinaire,  décidément peu apprécié du gouvernement turc « Onze mille verges » avait fait les frais d’une censure la bàs, les stocks de l’ouvrage avaient été saisis et détruits, ce qui n’est pas sans nous rappeller cette époque tant regrettée des autodafés hitlériens…La Cour européenne des droits de l’homme avait alors condamné la Turquie, en février, pour ce cas de censure manifeste.

En Turquie, régulièrement, des journalistes et écrivains sont poursuivis, voire emprisonnés pour le fruit de leur travail. On dénombre environ 70 éditeurs poursuivis rien qu’en ce moment dans le pays.

L’histoire d’Irfan Sanci se termine finalement par une « gloire » internationale puisque l’auteur recevra le prix spécial de l’Association internationale des éditeurs, basé à Genève. Mais aussi tristement par  cette punition dans son propre pays. Le point positif de cette affaire est que l’édition de sa traduction de « dom juan » a bénéficié dans tout le pays d’une publicité involontaire remarquable!

Explore posts in the same categories: Culture, Politique

Étiquettes : , , , , , , , ,

You can comment below, or link to this permanent URL from your own site.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :