Harry Clarck censuré

Le vendredi 10 Octobre s’ouvrait au musée d’Art moderne de la ville de Paris (MAM) la rétrospective Larry Clark.
Mais avant même l’ouverture de l’exposition, on ne compte plus les retombées  presse, les articles se comptent par dizaines dans la presse écrite, par centaines sur les sites internet et les blogs, sans compter les tweets et les pages dédiées sur facebook à cet expo. Nous sommes pas loin du Buzz.
Pourtant l’auteur des photos n’avait pas engagé de professionnel de communication ou de relation presse.  Il en est de même pour le  musée d’Art moderne.

Toute cette médiatisation est tout simplement du à l’interdiction de cette expo pour les moins de 18 ans!!
C’est une « décision collective » dit Christophe Girard, adjoint à la culture à la Mairie de Paris, prise par les responsables administratifs et culturels de la Ville, Bertrand Delanoë en tête, devant des images qui tomberaient sous le coup de la loi du 5 mars 2007.

Cette autocensure est inédite dans un musée d’art contemporain.

Dés 1971 dans son livre qui s’intitule “Tulsa” Clarck parle déjà de cette jeunesse américaine qui évolue dans un cocktail de sexe, drogue et arme. Cet ouvrage brutal bouleversera ses lecteurs de l’époque, et fera découvrir à beaucoup d’américains l’expression “no futur”.

Explore posts in the same categories: Culture

Étiquettes : , , , ,

You can comment below, or link to this permanent URL from your own site.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :